Chien blanc

1968. Les Etats-Unis sont au bord de l’implosion : Martin Luther King est assassiné et les haines raciales mettent le pays à feu et à sang.

Romain Gary, qui vit à Los Angeles avec son épouse, l’actrice Jean Seberg, recueille un chien égaré. Le chien trouve rapidement sa place dans la maison, auprès de Diego, fils unique du couple. Il est affectueux avec tout le monde. Tout le monde, sauf les personnes Noires. C’est que Chien blanc est un chien spécialement dressé pour chasser les manifestants Noirs.

Pour Seberg, très active au sein des Black Panthers, il est impensable de garder le chien, mais pour Gary, il est impensable de l’abattre.

Gary fait une fixation sur cet animal : Il ne peut l’abandonner. Il le confie à un chenil dans l’espoir de guérir le chien de cette haine que l’homme lui a chevillée au corps. Et c’est Keys, un soigneur Noir, qui se charge de réformer la bête. Habité par sa propre tragédie, il ne fera pas son travail à moitié.

Réalisatrice

Anaïs Barbeau-Lavalette

Scénaristes

Anaïs Barbeau-Lavalette
Valérie Beaugrand-Champagne

Productrice associée

Anaïs Barbeau-Lavalette

Productrice

Nicole Robert

Distribution

Denis Ménochet
Kacey Rohl
K.C. Collins
Peter Bryant
Jhaleil Swaby
Chip Chuipka
Laurent Lemaire
Michaëna Benoit
Pascal Tshilambo
Melissa Toussaint
Véronique Verhoeven

Producteur exécutif

Bruno Dubé

Sélection officielle

Filmfest Hamburg, Allemagne, 2022
Festival Cinemania, Canada, 2022

En Images